Interview Paule

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je m’appelle Paule et je travaille sur un projet de bande dessinée pour le label Watch.
  • Quel parcours as-tu fait avant d’en arriver jusque là ? J’ai fait un BEP métiers de la mode après le collège, puis un bac STI option matériaux souples, puis j’ai travaillé dans l’hôtellerie et la restauration avant de faire mes trois ans dans une école de BD.
  • ‘’Dessinatrice’’, une évidence pour toi ? Oui, depuis l’enfance, j’ai toujours dessiné.
  • Pourquoi la BD ? C’est un moyen pour moi  de sortir un peu de la réalité. C’est pour moi une forme de liberté, je trouve ça plus simple de s’exprimer par le crayon.
  • Qu’est-ce qui t’a poussé à travailler sur ce projet ? Pour Watch, je trouve que c’est une très bonne opportunité de montrer pour la première fois sa bande dessinée ; et vu qu’on est plusieurs, c’est encore plus motivant.
  • Peux-tu nous parler de ta BD ? La nature a détruit le monde suite à l’explosion d’une usine d'engrais chimique et un père et sa fille tentent de survivre dans un monde ou des clans se forment et sèment le désordre.
  • As-tu eu d’autres expériences professionnelles dans le milieu du dessin ? Je fais aussi de l’illustration noir et blanc, (paulebrun.ultra-book.com). J'ai également réalisé des story-boards, pour une série française de zombies à venir, « émergence », chez Bix.
  • D’autres disciplines artistiques dans ta vie à part la BD ? Diverses activités manuelles dont la couture, le bricolage, plein de petits travaux manuels.
  • En un mot, comment définirais-tu ton style ? Réaliste, avec un poil de fantastique.
  • Si tu étais un héro de BD, tu serais … ? Je n'y ai jamais réfléchi…aucune idée.
  • Un auteur en particulier t’a inspiré dans ton travail ? De ce que j’ai vu, j'aime bien le dessin de François Bourgeon, Sergio Toppi, Schuiten, Boucq, Blanquet et un tas d'autres que j'oublie de citer.
  • Des BD en particulier qui te tiennent à coeur ? Je pourrais citer Les compagnons du crépuscule (de François Bourgeon), Face de Lune (de François Boucq), Le grand pouvoir du schinkel (de Grzegorz Rosinski),  Les 7 vies de l’épervier (d'André Juillard), Les eaux de Mortelune (de Philippe Adamov), Akira (de Katsuhiro Otomo)...
  • Il y a un message en particulier que tu tiens à transmettre dans tes BD ?  Pas vraiment, seulement raconter une histoire qui puisse sensibiliser quelques personnes.
  • Qu’est ce que tu préfères dans ton travail ? L’encrage, le dessin des décors,  mais aussi le travail de documentation.
  • Et ce que tu aimes le moins ? La colorisation avec Photoshop, mais  je commence à m’y habituer petit à petit…
  • Une journée de Paule, ça se passe comment ? Je me lève à 8h, et je bosse sur mes planches; j’avance selon mon humeur, quand j'ai du temps je travaille sur mes illustrations.
  • Quels sont tes outils de travail ? La plume, l’encre de chine et la tablette graphique.

VERT1

VERT3

libellule(3)

Sa Bande dessinée - La Révolution Verte